Chercher
myVAILLANT Demander un offre
Demander un conseil gratuit

Coûts d'une pompe à chaleur : quel est le coût d'achat et d'exploitation d'une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur a la réputation d'être une technique de chauffage relativement onéreuse. En effet, à première vue, cela peut être le cas : en comparant directement les coûts d'acquisition, la pompe à chaleur semble toujours un peu moins favorable qu’un brûleur à gaz ou à mazout. Toutefois, en comparant les coûts globaux – de l'acquisition aux coûts d'exploitation et d'entretien, en passant par l'amortissement – on obtient une image totalement différente. Apprenez comment budgéter et comparer les coûts d'achat d'une pompe à chaleur.

Acquisition et installation d’une pompe à chaleur

Les coûts d'acquisition et d'installation d'une pompe à chaleur varient sensiblement selon les techniques – air/eau, glycol/eau ou eau/eau. Elles sont également très différentes en termes de performances et d'efficacité.

Découvrez ici une comparaison entre les différents types de pompes à chaleur

Acquisition et installation d'une pompe à chaleur air/eau

La pompe à chaleur air/eau est le moyen le plus avantageux d’exploiter l'énergie primaire de l'environnement (l’air) disponible gratuitement et sans restriction. En revanche, ce choix ne permet pas de s’attendre à des performances de pointe.

Grâce à trois types différents de construction et d'installation (pose intérieure ou extérieure, construction split), les pompes à chaleur air/eau sont les systèmes les plus flexibles en termes d’emplacement et d’exigences de pose. Elles se prêtent donc idéalement aux biens à rénover.

Outre les coûts d'acquisition purs, des dépenses liées au raccordement électrique et aux petits ajustements structurels du bâtiment (notamment les traversées murales pour les conduits) doivent être budgétés. En cas d’assainissement, il convient également de calculer le démantèlement du système de chauffage existant (p. ex. le démontage et l’élimination dans les règles d'une citerne à mazout). Une autorisation officielle (payante) doit également être obtenue en fonction du type et du lieu d'implantation.

• Montant du budget d'acquisition : CHF 20'000

• Montant du budget installation : CHF 19'000

Acquisition et installation d'une pompe à chaleur glycol/eau

Les pompes à chaleur glycol/eau se caractérisent principalement par des niveaux d'efficacité élevés, mais sont un peu plus coûteuses qu'une pompe à chaleur air/eau.

Pour ce type de conception, il convient de prêter une attention particulière au forage profond nécessaire à l’introduction de la sonde terrestre pour l’exploitation de la géothermie. Le nombre de forage requis, ainsi que la profondeur, dépend des conditions géologiques et du besoin de chaleur effectif. Pour les forages profonds, diverses autorisations officielles sur le plan cantonal et même communal sont nécessaires (p. ex. autorisation en matière de protection des eaux, permis de construire, demande d’autorisation pour forage).

• Montant du budget d'acquisition : CHF 22'000

• Montant du budget installation* : CHF 38'000

* avec forage

Acquisition et installation d'une pompe à chaleur eau/eau

Les pompes à chaleur eau/eau se distinguent également par des niveaux d'efficacité supérieurs. Cependant, elles sont également plus coûteuses qu'une pompe à chaleur air/eau et même un peu plus chères que les pompes à chaleur glycol/eau. Toutefois, les pompes à chaleur eau/eau peuvent être une solution tout à fait appropriée, en particulier du point de vue environnemental. L’eau souterraine (ou, plus rarement, une eau de surface telle que celle d’un lac ou d’une rivière) est pompée vers l'évaporateur du système de chauffage pour exploiter la chaleur qu'elle contient, où celle-ci est transférée au circuit frigorifique et, par conséquent, au système de chauffage. Jusqu’à présent, les pompes à chaleur eau/eau représentent environ 2 % du marché total des pompes à chaleur – au niveau des coûts, il faut s’attendre à un dépassement d’environ 10 % par rapport à la pompe à chaleur eau/eau.

L'installation d'une pompe à chaleur eau/eau est soumise à des exigences strictes afin d’assurer la protection des eaux souterraines captées. Ce type de pompe à chaleur est lui aussi sujet à diverses autorisations, tant sur le plan cantonal que communal (p. ex. autorisation en matière de protection des eaux, permis de construire, demande d’autorisation pour forage).

Combien me coûte une pompe à chaleur par mois et par an ?

En plus des coûts d'acquisition et d'installation, comme pour tous les systèmes de chauffage traditionnels, les coûts d'exploitation doivent aussi être pris en compte. Et c’est là que les pompes à chaleur triomphent ! Les coûts mensuels ou annuels ne concernent en fait que l'électricité utilisée. Et ceux-ci sont tout à fait modestes. La règle empirique est la suivante : 25% d'électricité + 75% de chaleur environnementale = 100% de chaleur de chauffage – sachant que des systèmes modernes sont capables de faire mieux.

Vous en apprendrez plus sur la consommation d'électricité d'une pompe à chaleur et sur tous les facteurs qui l’influencent en suivant ce lien

Les coûts d’une pompe à chaleur en bref

Le tableau ci-dessous résume la comparaison des coûts approximatifs mentionnés dans les différents chapitres.

Pompe à chaleur air/eauPompe à chaleur glycol/eau
Coût d'acquisition (prix du système)CHF 20'000CHF 22'000
Coût d'installationCHF 19'000CHF 38'000
Coût d’entretien (annuel)CHF 120 - CHF 600CHF 120 - CHF 600
Coût d'énergie (par kWh)CHF 0,05CHF 0,04
Coût d'énergie (total annuel*)CHF 1'000CHF 800
Coût total annuel d'exploitationCHF 1'120 - CHF 1'600CHF 920 - CHF 1'400

* Base de calcul : 20’000 kWh de chaleur nécessaire pour une maison individuelle d’une surface habitable chauffée de 150 m2

Qu’en est-il des coûts d'une pompe à chaleur par rapport à d'autres systèmes de chauffage ?

La comparaison directe avec les systèmes de chauffage traditionnels les plus répandus, le chauffage au mazout et le chauffage au gaz, est également importante pour le choix du système.

Là encore, il est évident que les pompes à chaleur sont supérieures à tous les autres systèmes, à l'exception des coûts d'acquisition purs. En effet, par rapport aux techniques traditionnelles (chauffage au mazout ou au gaz), toutes les pompes à chaleur convainquent par des faibles coûts énergétiques et des frais d'entretien moindres. Les coûts supplémentaires de maintenance, tels que le nettoyage de la citerne, le ramonage ou le contrôle de combustion, sont totalement supprimés. Un contrat d'entretien avantageux vous garantit déjà la longévité du système.

Pompe à chaleur air/eauPompe à chaleur glycol/eauChauffage au mazoutChauffage au gaz
Coût d'acquisition (prix du système)CHF 20'000CHF 22'000CHF 22'000CHF 20'000
Coût d'installationCHF 19'000CHF 38'000CHF 9'000CHF 9'000
Coût d’entretien (annuel)CHF 120 - CHF 600CHF 120 - CHF 600CHF 380 - CHF 1'900CHF 380 - CHF 1'900
Coût d'énergie (par kWh)CHF 0.05CHF 0.04CHF 0.11CHF 0.08
Coût d'énergie (total annuel*)CHF 1'000CHF 800CHF 2'200CHF 1'600
Coût total annuel d'exploitationCHF 1'120 - CHF 1'600CHF 920 - CHF 1'400CHF 2'580 - CHF 4'100CHF 1'980 - CHF 3'500

* Base de calcul : 20’000 kWh de chaleur nécessaire pour une maison individuelle d’une surface habitable chauffée de 150 m2

La distribution de chaleur avec un chauffage au sol a-t-elle une incidence sur les coûts d'exploitation ?

Les chauffages au sol ont des surfaces d’échange beaucoup plus grandes que les radiateurs. En règle générale, plus les surfaces de chauffage sont élevées, plus la température de départ nécessaire pour atteindre la température ambiante souhaitée est basse. Et plus la température de départ est basse, moins votre chauffage consomme d'énergie, c'est-à-dire : oui, on peut supposer que les coûts d'exploitation sont inférieurs à ceux avec des radiateurs.

C'est pourquoi : une pompe à chaleur se révèle être un atout, surtout lorsque des températures de départ basses (p. ex. pour un chauffage au sol) sont requises. Il va de soi que chaque pompe à chaleur permet d'obtenir facilement des températures de départ plus élevées, mais cela se fait au détriment de l'efficacité énergétique, en fonction de la nature et de la conception du système.

Comment puis-je économiser des coûts supplémentaires avec une pompe à chaleur ?

Dès lors que le seul facteur de coût dans le fonctionnement d'une pompe à chaleur est sa consommation d'électricité, il ne peut être épargné que dans ce domaine, et ce, de manière conséquente.

La pompe à chaleur combinée à une installation photovoltaïque

Si vous produisez votre propre électricité à l'aide d'une installation photovoltaïque, une part importante des coûts d'exploitation de la pompe à chaleur s'en trouve à nouveau éliminée – un complément de système tout à fait intéressant (et également extrêmement précieux sur le plan écologique). Si vous envisagez cette combinaison, veillez à ce que la pompe à chaleur dispose de la fonction « PV-ready » lors de l'achat.

La pompe à chaleur combinée à une installation solaire thermique

La combinaison avec un système solaire thermique pour la préparation de l'eau sanitaire et, en fonction de la situation, l’appoint au chauffage peut également être très intéressante : l'utilisation de la chaleur solaire pour le chauffage de l'eau sanitaire permettra de réduire le recours à la pompe à chaleur et d'économiser ainsi de l'énergie.

Un système global composé d’une pompe à chaleur, d’une installation photovoltaïque et d’un système solaire thermique sera naturellement optimal du point de vue environnemental, mais ne devrait plus être économiquement rentable.

Puis-je compter sur des subventions à l'achat d'une pompe à chaleur ?

Pour l'installation d'une pompe à chaleur, vous pouvez demander des subventions dans toute la Suisse. Toutefois, les montants varient considérablement selon le canton et selon le type et le dimensionnement de la pompe à chaleur, la fourchette allant de près de CHF 2'000 à plus de CHF 20'000. Il vaut donc la peine de demander des informations détaillées avant la réalisation d’un projet de pompe à chaleur – Vaillant vous aide volontiers par des conseils, des actions et sa grande expérience.

En savoir plus sur le thème du subventions

Conclusion : les pompes à chaleur sont-elles chères ?

Réponse simple à une question simple ? Non. Les pompes à chaleur sont certes un peu plus coûteuses à l’achat que les systèmes de chauffage traditionnels. Cependant, cet inconvénient s’estompe de plus en plus par des coûts d'entretien et d’exploitation plus faibles. En outre, indépendamment de toutes les considérations relatives aux coûts, elles sont beaucoup plus respectueuses de l'environnement qu'un chauffage au mazout ou au gaz.

Découvrez quel chauffage correspond à vos besoins grâce à notre navigateur de produits !

Vers le navigateur de produits

Cela pourrait également vous intéresser

Installez maintenant une pompe à chaleur respectueuse du climat

Consommation d’électricité d’une pompe à chaleur

Cette contribution vise à dissiper les incertitudes et à orienter : quelle est la consommation d’électricité estimée ? Quels facteurs agissent sur la consommation d’énergie ?