Chercher
myVAILLANT Demander un offre
Demander un conseil gratuit

Quelle est la consommation d’électricité d’une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est un modèle de réussite : ce chauffage respectueux de l’environnement est devenu la norme dans les nouvelles constructions, mais lors d’assainissements de chauffage il bat également de plus en plus souvent le chauffage au gaz ou au mazout. Plus de 300'000 pompes à chaleur sont actuellement en service en Suisse. Cela n’est guère étonnant, car les avantages d'une pompe à chaleur sont évidents : une pompe à chaleur utilise la chaleur ambiante de l’air, de la terre ou de l’eau, disponible gratuitement et sans restriction, de manière très efficace et ne requiert qu’une quantité relativement faible d’électricité. Cependant, l’incertitude règne souvent quant au niveau de consommation d’électricité et aux coûts associés.

Cette contribution vise à dissiper les incertitudes et à orienter : quelle est la consommation d’électricité estimée ? Quels facteurs agissent sur la consommation d’énergie ? Comment régler la pompe à chaleur pour réduire la consommation d’électricité ? Vous trouverez ici des réponses à ces questions et d’autres encore.

Pompe à chaleur air/eau flexoTHERM exclusive

Qu’est-ce qui influence la consommation d’électricité d’une pompe à chaleur ?

En principe : pour obtenir de la chaleur de chauffage, il faut toujours une énergie primaire. Et : ce sont toujours les mêmes facteurs qui influencent la consommation d’énergie, que ce soit du mazout, du gaz, du bois ou de l’électricité.

  • Température de départ : Les besoins thermiques des systèmes de distribution de chaleur (chauffage au sol, radiateurs) sont très différents, car ils nécessitent des températures de départ différentes. Une formule simple énonce que : plus la température de départ est élevée, plus la demande d’énergie est élevée.
  • Surface chauffée : Plus la surface en m2 à chauffer est importante ou plus le volume en m3 à chauffer est important, plus la consommation d’énergie de chauffage est élevée.
  • Isolation : Plus le bâtiment est isolé (fenêtres, murs, toit, cave), meilleure sera l’efficacité énergétique de son chauffage.
  • Nombre de personnes : La dépense énergétique du chauffage dépend également du nombre de personnes vivant dans le même ménage (exigence de chaleur et d’eau chaude).
  • L'équilibrage hydraulique : L’équilibrage hydraulique du système de distribution de chaleur (réglage correct du débit d’eau de chauffage dans toutes les pièces à chauffer) peut également avoir une incidence importante sur la consommation d’énergie.
  • Température de l'eau chaude : Si le système de chauffage prend également en charge la préparation de l’eau chaude sanitaire, la température maximale de l’eau sanitaire réglée aura naturellement une incidence sur la consommation d’énergie.
  • Planification : Les systèmes de chauffage surdimensionnés de toutes les techniques ont tendance à consommer plus d’énergie qu’effectivement nécessaire - le secret du succès réside dans la planification.
  • Technique et modèle : La consommation d’énergie d’un chauffage dépend également de la technique (brûleur ou pompe à chaleur) et varie d’une marque à l’autre et d’un modèle à l’autre. Une règle empirique dit : les nouveaux modèles sont souvent plus économes en énergie que les modèles remplacés.
  • Besoin de chaleur individuels : Finalement, la sensation et le besoin de chaleur individuels ont également un impact direct sur la consommation d’énergie – pour une température ambiante de 20 °C, moins d’énergie est nécessaire que pour 22 ou même 23 °C.

Le nombre de ces facteurs d’influence montre à lui seul qu’il est difficile de calculer avec précision la consommation d’énergie d’une pompe à chaleur. Cependant, deux critères d’évaluation significatifs sont disponibles pour vous permettre d’évaluer l’efficacité de votre pompe à chaleur :

  • L’étiquette d’efficacité énergétique déjà obligatoire pour tous les autres appareils ménagers et installations techniques, et donc obligatoire pour les systèmes de chauffage, fournit des indications claires sur l’efficacité énergétique d’un appareil.
  • Le certificat PAC système-module garantit que tous les composants du système sont parfaitement coordonnés. Il en résulte une augmentation de l’efficacité énergétique et donc des coûts d’exploitation moindres.

Comment peut-on déterminer la consommation d’électricité d’une pompe à chaleur ?

Les fournisseurs de pompes à chaleur annoncent pour leurs systèmes un COP (Coefficient of Performance) et/ou un SCOP (Seasonal Coefficient of Performance). Ces valeurs établissent un rapport entre la production de chaleur et le courant électrique à utiliser, ce qui permet, d’une part, d’établir la performance de l’appareil et, d’autre part, de permettre de comparer les fournisseurs, les types et les modèles. Le COP et le SCOP sont des valeurs déterminées en laboratoire dans des conditions d’essai prédéfinies.

L’indicateur nettement plus significatif de l’efficacité énergétique d’une pompe à chaleur est le coefficient de performance annuel (COP annuel). Celui-ci indique également la quantité de chaleur produite par une pompe à chaleur par unité d’électricité consommée. Cependant, le COP annuel n’est pas un instantané du laboratoire, mais repose sur des mesures effectuées tout au long de l’année. Cela montre aussi tout de suite l’inconvénient du COP annuel : Il ne peut être déterminé qu’une fois la pompe à chaleur installée et mise en service.

Le COP annuel permet de calculer approximativement les coûts d’électricité attendus selon cette formule :

Avec un prix au kilowattheure de 20,5 centimes (= prix moyen de l’électricité en Suisse en 2020), vous obtenez ainsi un coût d’électricité de 1'230 francs par an.

Remarque : si vous installez une pompe à chaleur dans une nouvelle construction, vous devez tenir compte que la consommation d’énergie primaire peut être jusqu’à 20% plus élevée au cours des deux premières années en raison de l’assèchement constant du bâtiment – phénomène qui s’applique aussi à toutes les autres techniques de chauffage.

L’analyse précise des coûts d’électricité est souvent délicate : la facture d’électricité n’indique pas la quantité d’électricité consommée par appareils. L’attribution de la part d’électricité facturée, par exemple, à tous les appareils ménagers, à l’éclairage, à l’électronique de divertissement, au mode de veille de différents appareils ou à la pompe à chaleur n’est pas déterminable. Il n’y a donc qu’une seule solution pour mesurer avec précision la consommation d’électricité de votre pompe à chaleur : demandez à votre fournisseur d’électricité d’installer un compteur séparé pour la pompe à chaleur.

Quel type de pompe à chaleur consomme quelle quantité d’électricité ?

Une pompe à chaleur a pour mission de produire tout au long de l’année de l’eau chaude et une agréable chaleur de façon saisonnière dans les pièces d’habitations. En raison de leur conception, la consommation électrique des trois techniques de pompe à chaleur – air/eau, glycol/eau et eau/eau – est donc différente. Mais il serait peu judicieux de choisir une pompe à chaleur uniquement sur la base des coûts énergétiques ou de l’efficacité. Les considérations suivantes doivent être prises en compte lors de la sélection du système :

  • La pompe à chaleur air/eau est soumise aux variations de température les plus élevées de son énergie primaire, la chaleur dans l’air ambiant. Plus les températures extérieures sont basses, plus la consommation d’électricité augmente pour atteindre la chaleur de chauffage requise. La consommation électrique est donc très fluctuante. La pompe à chaleur air/eau offre l’avantage d’être particulièrement simple et peu coûteuse à installer.
  • La pompe à chaleur glycol/eau utilise l’énergie thermique du sol. Étant donné que la température de cette énergie primaire varie nettement moins, la demande en électricité de ce type de chauffage est à la fois beaucoup plus équilibrée et légèrement moindre. En revanche, la pompe à chaleur glycol/eau est sensiblement plus coûteuse à l’achat et à l’installation (en effet, un forage profond est nécessaire).
  • La pompe à chaleur eau/eau présente la meilleure efficacité énergétique des trois variantes. Mais pour la pompe à chaleur eau/eau, les coûts d’investissement sont élevés et il convient de clarifier si l’utilisation des eaux souterraines est possible.

Pour compléter, il convient de mentionner à ce sujet que les prix de l’électricité varient considérablement en Suisse, ce qui complique encore plus le calcul exact des coûts annuels d’électricité.

Comment puis-je exploiter ma pompe à chaleur de manière encore plus écologique et économique ?

  • Habitudes de chauffage : Un moyen très simple : modifier ses habitudes de chauffage. La simple réduction de 1 °C de la température ambiante peut réduire la demande d’énergie de plus de 5%.
  • Réglages du chauffage : Vérifiez régulièrement tous les réglages de votre système de chauffage:
    • Les thermostats sont-ils correctement réglés dans toutes les pièces ?
    • La température de départ est-elle adaptée à vos besoins de chauffage ?
    • Votre système de chauffage a-t-il fait l’objet d’un équilibrage hydraulique ?
    • La pression dans votre système de distribution de chaleur (chauffage au sol, radiateurs) est-elle correcte ? Votre système de distribution de chaleur est-il entièrement purgé ?
  • Abaissement de la température nocturne : Un abaissement de la température nocturne est plutôt discutable avec les systèmes de chauffage modernes. Souvent, il n’est pas judicieux d’abaisser la température, surtout dans le cas d’un chauffage au sol à basse température de départ, car l’énergie nécessaire consommée à monter en température est égale ou même supérieure.
  • Température de l'eau chaude : Réduisez la température de votre eau chaude sanitaire entre 50 et 55 °C. Mais chauffez-la une fois par semaine à 60 °C pour assurer une protection contre les légionelles.
  • Combiner judicieusement : Combinez votre système de chauffage avec d’autres techniques modernes : Avec une installation photovoltaïque, vous produisez gratuitement votre propre électricité, avec une installation solaire thermique, vous chauffez votre eau sanitaire avec de la chaleur solaire gratuite.
  • Optimisation de l'enveloppe de bâtiment : Vérifiez si une optimisation complète de l’enveloppe de votre bâtiment pourrait être une option.

Quel est le coût global d'une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur a la réputation d'être une technique de chauffage relativement onéreuse. En effet, à première vue, cela peut être le cas : en comparant directement les coûts d'acquisition, la pompe à chaleur semble toujours un peu moins favorable qu’un brûleur à gaz ou à mazout. Toutefois, en comparant les coûts globaux – de l'acquisition aux coûts d'exploitation et d'entretien, en passant par l'amortissement – on obtient une image totalement différente. Apprenez comment budgéter et comparer les coûts d'achat d'une pompe à chaleur.

En savoir plus sur les coûts d'une pompe à chaleur

Chauffer de manière rentable et durable avec des pompes à chaleur Vaillant

En bref : une pompe à chaleur est dans tous les cas une solution de chauffage écologiquement sûre et de surcroit peu coûteuse et extrêmement durable, que ce soit pour de nouvelles constructions ou lors d’assainissement de chauffage - et pas seulement par rapport aux autres systèmes de chauffage.

Contactez-nous pour toutes les questions relatives aux pompes à chaleur et à l’efficacité énergétique, car Vaillant vous propose une gamme complète de pompes à chaleur à la pointe du progrès - qu’il s’agisse d’une pompe à chaleur air/eau, glycol/eau ou eau/eau, à pose intérieure ou extérieure, de construction monobloc ou split.

Depuis plus de 140 ans, Vaillant est l’un des pionniers en technique de chauffage, dont déjà plus de 40 ans dans le domaine des pompes à chaleur???. À ce jour, plus de 200’000 pompes à chaleur Vaillant sont en service dans le monde. Toutes les pompes à chaleur de Vaillant disposent à la fois du certificat de qualité PAC du Groupement professionnel suisse pour les pompes à chaleur et du certificat PAC système-module (PACSM) et sont donc subventionnables.

Cela pourrait également vous intéresser

Installez maintenant une pompe à chaleur respectueuse du climat

Systèmes de pompe à chaleur Vaillant

Renseignez-vous sur nos produits et découvrez notre sélection de pompes à chaleur modernes.

Du chauffage au mazout à la pompe à chaleur

Maison individuelle Lenzbourg, AG : La famille Weber a opté pour une pompe à chaleur avec un réfrigérant naturel et une fonction de refroidissement. Quels ont été les critères déterminants pour le propriétaire dans le choix d’une pompe à chaleur pour la rénovation ?