Chercher
myVAILLANT Demander un offre
Demander un conseil gratuit

La pompe à chaleur par rapport aux autres systèmes et techniques de chauffage

La pompe à chaleur, on ne parle plus que d’elle parce qu’elle est vantée comme système de chauffage parfait – économe en énergie, éco-exemplaire. Malgré des coûts d'acquisition relativement plus élevés, elle offre en outre des possibilités d'amortissement attrayantes. Mais : est-ce bien le cas ? Et comment s’en sort une pompe à chaleur par rapport à d'autres systèmes et techniques de chauffage disponibles ?

Voyons d'abord : le principe de la pompe à chaleur

La pompe à chaleur exploite l'énergie infinie et gratuite présente dans l'environnement (air, terre ou eau) pour le chauffage et la préparation de l'eau sanitaire. Pour ce faire, elle a besoin de courant électrique, mais dans une très faible mesure : une pompe à chaleur produit 4 à 5 fois plus d’énergie thermique que d’énergie électrique consommée. Si l'électricité provient d'une source renouvelable (par exemple photovoltaïque), la pompe à chaleur deviendra encore plus écologique.

Consultez l’article «Fonctionnement d’une pompe à chaleur» dans notre guide du chauffage ou regardez la vidéo.

Pompe à chaleur contre chauffage au gaz

Le chauffage au gaz est devenu au fil du temps l'un des systèmes de chauffage les plus efficaces : Grâce à la technique de condensation et de la modulation, un chauffage au gaz moderne peut atteindre un rendement supérieur à 100%. Mais il présente un inconvénient majeur : il transforme un combustible fossile, donc pas en quantité infinie, en chaleur et émet du CO2. C'est pourquoi, dans un avenir proche, son utilisation à long terme deviendra de plus en plus problématique sur le plan politique et réglementaire.

Pompe à chaleur ou chauffage au gaz ? Voici ce qui rend la pompe à chaleur plus intéressante en comparaison :

  • Elle utilise une énergie primaire renouvelable, associée à l'énergie photovoltaïque, la pompe à chaleur devient encore plus écologique.
  • Pas d’émission de CO2
  • Coût réduit d’entretien et de maintenance
  • Possibilités d'amortissement attrayantes malgré des coûts d'acquisition et d'installation légèrement plus élevés grâce à des coûts d'exploitation nettement plus bas (consommation d'électricité d'une pompe à chaleur qu’avec du gaz naturel)
  • Ne requiert pas de raccordement à l’alimentation au gaz. En cas d’utilisation simultanée d’énergie photovoltaïque, on peut au moins parfois parvenir à une indépendance totale des réseaux d'approvisionnement et, partant, de l'évolution des prix non influençable.

Pompe à chaleur air/eau ou chauffage au gaz ?

La comparaison directe du chauffage au gaz avec une pompe à chaleur air/eau est particulièrement intéressante, car les deux systèmes se trouvent dans un cadre comparable, notamment en ce qui concerne les coûts à budgétiser. Bien que la pompe à chaleur air/eau soit un peu plus chère lors de son achat, elle est nettement moins chère dans son entretien (pas besoin de nettoyage régulier de la cheminée, de contrôle de combustion et de service sur le brûleur, un minimum de frais de service).

Pompe à chaleur air/eau ou chauffage au gaz ? Voici ce qui rend la pompe à chaleur air/eau plus intéressante en comparaison :

  • Tous les points forts de la pompe à chaleur déjà mentionnés (voir ci-dessus)

En outre :

Pompe à chaleur contre chauffage au mazout

Le chauffage au mazout est directement comparable au chauffage au gaz : il consomme également un combustible fossile de quantité finie pour la production de chaleur. De plus, le chauffage au mazout est de plus en plus difficile à mettre en place vu les réglementations plus strictes, même s’il a été développé et perfectionné au fil des décennies et fonctionne désormais de manière très efficace sur le plan énergétique.

Pompe à chaleur ou chauffage au mazout ? Voici ce qui rend la pompe à chaleur plus intéressante en comparaison :

  • Elle utilise de l'énergie renouvelable plutôt que des combustibles fossiles
  • Pas d’émission de CO2
  • Coûts d’entretien et de service minimaux (pas de ramoneur, pas de contrôle de combustion, pas de service sur le brûleur, pas de maintenance de cuve nécessaire)
  • Possibilités d'amortissement attrayantes malgré des coûts d'acquisition et d'installation légèrement plus élevés grâce à des coûts d'exploitation nettement plus bas (consommation d'électricité d'une pompe à chaleur qu’avec du mazout)
  • Aucun espace requis pour le stockage de l’énergie primaire (cuve à mazout)
  • Indépendance vis-à-vis de l'évolution des prix non influençable sur le marché pétrolier.

Pompe à chaleur contre chauffage solaire thermique

L'énergie solaire thermique est en fait un concept très séduisant : La chaleur du rayonnement solaire est transférée directement au fluide antigel circulant dans les capteurs solaires à absorbeurs, puis transférée au chauffage et à l'eau sanitaire par le biais d’un échangeur de chaleur. Aussi simple que cela puisse paraître, la difficulté réside dans la mise en œuvre : l’énergie solaire thermique est fortement dépendante de la durée et de la puissance du rayonnement solaire. Sous nos latitudes, l'énergie solaire produit suffisamment de chaleur quand elle n'est pas nécessaire, c'est-à-dire en été. Et en hiver, la puissance du soleil ne suffit plus à couvrir l'ensemble des besoins de chaleur. L'énergie solaire thermique n'est donc intéressante en Suisse que si elle est combinée à un autre système de chauffage pour la préparation de l’eau sanitaire et l’appoint au chauffage.

Pompe à chaleur ou chauffage solaire thermique ? Voici ce qui rend la pompe à chaleur plus intéressante en comparaison :

Fondamentalement : Une comparaison directe entre la pompe à chaleur et l'énergie solaire n'a guère de sens, car l'énergie solaire sous nos latitudes ne peut en tout état de cause être qu'une extension du système de chauffage et/ou de préparation d’eau sanitaire et ne peut jamais couvrir la totalité des besoins en chaleur. Toutefois, voici quelques éléments de comparaison – la pompe à chaleur marque des points avec les caractéristiques suivantes :

  • Nettement moins chère à l'achat et à l'installation
  • Aucune dépendance aux conditions météorologiques et à la saison (durée et puissance du rayonnement solaire)
  • Alimentation en chaleur garantie toute l'année pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire

Pompe à chaleur contre chauffage à distance

Le chauffage à distance fonctionne comme un grand chauffage central. Au lieu de fournir de la chaleur à des locaux individuels d'un bâtiment, le chauffage à distance couvre les besoins en chaleur de quartiers ou de zones entières. La chaleur est produite dans de grandes installations centrales, par exemple par incinération de déchets et autres, ou par l'utilisation de chaleur résiduelle provenant d'autres procédés, et elle est acheminée aux clients par un réseau de conduites. Aussi simple que l’idée se présente, aussi complexe elle est au quotidien : Le client doit d'abord avoir accès à un réseau de chauffage à distance et, par la suite, il n'a plus de choix en ce qui concerne les combustibles utilisés. En outre, le transport de la chaleur par le long réseau de conduites entraîne une importante perte de chaleur.

Pompe à chaleur ou chauffage à distance ? Voici ce qui rend la pompe à chaleur plus intéressante en comparaison :

  • Pas de raccordement au réseau nécessaire
  • Pas de dépendance vis-à-vis d’un prestataire/fournisseur (prix/quantité)

Pompe à chaleur contre chauffage à pellets

Dans le chauffage à pellets, on brûle de petits bâtonnets de bois (pellets) issus de déchets de bois pour produire de chaleur. Contrairement au chauffage au gaz ou au mazout, le chauffage à pellets transforme du bois pour produire une énergie primaire renouvelable, aussi à partir d’une production nationale. Le chauffage à pellets est donc très proche du chauffage optimal neutre en CO2. Mais ce grand avantage présente des inconvénients évidents : Toute la manutention de l'énergie primaire (stockage des pellets dans un silo nécessitant un grand volume, approvisionnement mécanique du brûleur avec des pellets, dégagement de poussière dans le silo, élimination des résidus de combustion dans les règles de l'art) est associée à des efforts importants à divers égards.

Pompe à chaleur ou chauffage à pellets ? Voici ce qui rend la pompe à chaleur plus intéressante en comparaison :

  • Aucun espace requis pour le stockage de l’énergie primaire (silo à pellets)
  • Pas de cendres et ni de poussière
  • Coûts d’entretien et de service minimaux (pas de ramoneur, pas de contrôle de combustion, pas de service sur le brûleur, pas d’élimination de cendres, pas de nettoyage de silo à pellets nécessaire)
  • Pas d’émissions de CO2ou de particules fines
  • Coût réduit d’entretien et de maintenance

Les avantages de la pompe à chaleur en un coup d'œil

  • Elle se caractérise par un rendement énergétique élevé par rapport à toutes les techniques de chauffage
  • Elle utilise exclusivement des énergies renouvelables, notamment en combinaison avec le photovoltaïque
  • Faible encombrement, pas besoin de stock (comme la cuve à mazout ou le silo à pellets)
  • Outre la connexion au réseau électrique, aucun autre branchement d'alimentation n'est nécessaire (comme le réseau de gaz ou le chauffage à distance)
  • En cas de consommation d'électricité photovoltaïque autoproduite, réduction sensible à la dépendance vis-à-vis des fournisseurs d'électricité
  • Indépendance vis-à-vis des fournisseurs de mazout et de gaz naturel et de la situation d'approvisionnement et de l'évolution des prix qui ne peut pas être influencés.
  • Couverture complète de la demande de chaleur pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire
  • Pas besoin d'éliminer les résidus de combustion (contrairement au chauffage à pellets)
  • Coûts d’entretien et de contrôle minimaux (pas de ramoneur, pas de contrôle de combustion, pas de service sur le brûleur comme avec le mazout, le gaz ou les pellets)

En savoir plus sur les avantages d'une pompe à chaleur

Pourquoi passer à une pompe à chaleur maintenant ?

Il n'y a pas de seul bon moment approprié pour passer à une pompe à chaleur. Toutefois, plusieurs questions facilitent la prise de décision pour le faire plus ou moins rapidement :

  • La durée de vie de votre système de chauffage existant touche-t-elle à sa fin ou devez-vous le remplacer au plus vite ?
  • Voulez-vous exploiter votre chauffage de façon moderne, durable, écologique et pourtant peu coûteuse ?
  • L'augmentation des dispositions légales et les directives et limitations visent-elles de plus en plus votre système de chauffage existant ?
  • Appréciez-vous une exploitation de votre système de chauffage à moindre effort ?
  • Souhaitez-vous vous libérer de la dépendance de la tarification, de la disponibilité et des mécanismes de marché nationaux et internationaux dans les énergies primaires comme pour le mazout et le gaz ?

Si vous répondez oui à une seule de ces questions, l'acquisition d'une pompe à chaleur ne devrait en fait dépendre que de la durée de votre processus de décision.

Systèmes de pompe à chaleur Vaillant

Renseignez-vous sur nos produits et découvrez notre sélection de pompes à chaleur modernes.

Planification du chauffage dans une nouvelle construction

Obtenez des conseils spécifiques sur la planification du chauffage dans les nouvelles constructions.

Planification du chauffage dans un bâtiment ancien

Obtenez des conseils spécifiques sur la rénovation du chauffage dans les bâtiments anciens.

Types de pompes à chaleur en un coup d'œil

Les pompes à chaleurexistent dans différents types de construction, adaptés à l'exploitation des trois sources d'énergie différentes, à savoir la chaleur provenant de l'air ambiant, du sol ou de l'eau (nappes phréatiques, eaux de surface stagnantes ou courantes). En savoir plus.