Chercher
myVAILLANT
Demander un conseil gratuit

Passage du chauffage au mazout à la pompe à chaleur dans une maison plurifamiliale

L’âge et la consommation substantielle de mazout de leur chauffage, mais aussi les réflexions connexes sur la compatibilité environnementale, ont récemment conduit les copropriétaires de la maison plurifamiliale de 6 appartements et d’une surface de bureau à Hünenberg (Canton de Zug) à repenser à neuf le chauffage des appartements et du bureau de leur bien immobilier. Découvrez dans notre rapport de référence comment M. Rust, le représentant de la copropriété de l'immeuble collectif, est parvenu à sa nouvelle solution de chauffage.

Chiffres clés du projet

Chiffres clés de la propriété

  • Type de bâtiment : Maison plurifamiliale avec 6 appartements et une surface de bureau
  • Année de construction : 1984
  • Superficie chauffée : env. 700 m2
  • Distribution de chaleur : Chauffage au sol, radiateurs dans les cuisines et les salles de bains
  • Chauffage précédent : Chauffage au mazout
  • Préparation d’eau chaude jusqu’à ce jour : Chauffage au mazout en hiver, électricité en été

Présentation des appareils installés

Pompe à chaleur glycol/eau geoTHERM perform 40 kW de Vaillant

  • Température de départ max. à –7° C : 65° C
  • Puissance de chauffage/COP B0/W35 : 40,4 kW / 4,7
  • SCOP climat moyen 35° C : 5,1
  • Niveau de puissance acoustique : 54 dB(A)

Eau chaude : Préparation de l’eau chaude via un échangeur de chaleur à plaques externe généreusement dimensionné

Assainissement du chauffage au mazout pour des raisons écologiques

Le chauffage au mazout fonctionnait en fait à satisfaction depuis environ 25 ans, selon M. Rust, représentant de la copropriété. « Mais », explique-t-il, « la poursuite d'une année supplémentaire de consommation de plus de 10 000 litres de mazout était pour nous une perspective qui nous a fait réfléchir, notamment en ce qui concerne l’environnement. » Comme le niveau de la citerne s’abaissait inexorablement, les copropriétaires n'ont pas simplement passé une commande de mazout, mais se sont essentiellement penchés sur le chauffage de leur maison. Lors d’une réunion de copropriétaires, il a donc été décidé d’installer dans les meilleurs délais un nouveau système de chauffage. Le fait qu’il devrait s’agir d’une pompe à chaleur était la seule exigence déterminée à l’avance, tout le reste devrait être évalué et déterminé étape par étape.

Analyse de faisabilité par des consultants en énergie

Pour le chauffage de cette dimension, il est particulièrement utile de consulter dès le début des experts expérimentés et de s’appuyer sur leurs conseils. Par conséquent, l’ensemble du processus de rénovation du chauffage a été effectué systématiquement chez M. Rust et les autres copropriétaires : « Tout d’abord, nous avons consulté un conseiller en énergie qui a analysé notre situation en détail et confirmé la faisabilité. Cela nous a donné la certitude que nous étions sur la bonne voie. » Selon M. Rust, le consultant en énergie nous a également fait savoir qu’aucun investissement supplémentaire dans l’optimisation énergétique de la propriété n’était nécessaire. Il était également appréciable de noter qu’il n’était pas nécessaire de modifier la distribution de chaleur existante : Tant le chauffage au sol que les radiateurs des salles de bains et des cuisines pouvaient être repris dans l’état.

Demande d'offres et visites d'installations déjà en exploitation

À la suite de l’avis du conseiller en énergie, les copropriétaires ont demandé des offres à deux entreprises d’installation. En même temps, M. Rust a visité diverses installations en exploitation pour avoir une meilleure idée de la technique et de ses possibilités. « Même si je ne m’attendais pas vraiment à de grandes surprises : J’avais déjà fait installer une pompe à chaleur dans une maison individuelle il y a 40 ans. Je suis donc un « vieux de la vieille » en la matière », ajoute-t-il, souriant.

Enfin, la copropriété a choisi d’attribuer le contrat de réalisation à Niedermann AG à Baar (Canton de Zoug).

« Tout d’abord, nous avons consulté un conseiller en énergie qui a analysé notre situation en détail et confirmé la faisabilité. Cela nous a donné la certitude que nous étions sur la bonne voie. »

La geoTHERM perform de Vaillant : pour les grandes maisons individuelles et les immeubles collectifs

Changement de chauffage à la dernière minute

À l’origine, Niedermann AG proposait un chauffage d’un autre fabricant. Toutefois, comme cette société n’a pas été en mesure de livrer l’appareil sélectionné à temps, elle a immédiatement été remplacée par la pompe à chaleur glycol/eau geoTHERM perform de Vaillant. « Un report de projet de 1 an était hors de question. Et pour nous, le choix du système Vaillant n’a fait aucune différence : Les deux produits offerts étaient absolument comparables à tous égards et il n'y avait pas de différence significative de prix. C’est grâce à cette rare surprise que j'ai appris à connaître la société Vaillant, une expérience qui s’est révélée très positive par la suite ! », ajoute M. Rust.

En savoir plus sur la pompe à chaleur sol/eau geoTHERM perform

Une exécution fluide grâce à une planification systématique

La mise en œuvre du projet à Hünenberg s’est très bien déroulée, notamment grâce à une planification méticuleuse. Compte tenu de la portée du projet, M. Rust considère que la durée totale d’installation, y compris le démantèlement du chauffage existant et de la citerne à mazout d’un peu moins d'un mois, est remarquablement courte. « J’ai été étonné, par exemple, qu’un seul ouvrier ait en une journée démantelé et préparé la citerne à mazout pour l’enlèvement. C’est incroyable ! », dit M. Rust. Seule une défaillance de la foreuse – pour un total de quatre puits d’une profondeur de 220 mètres chacun pour des sondes géothermiques – a causé un retard de deux jours, ajoute-t-il.

Selon M. Rust, la mise en service s’est également déroulée sans anicroche. « Bien sûr, les chambres de l’étage supérieur, dont certaines atteignent 6 mètres de haut, ont rendu nécessaire l’ajustement des réglages. Mais grâce à la manipulation simple du système avec de petits incréments de température d’un demi-degré chacun, nous avons résolu ce problème sans aucune difficulté en très peu de temps », a déclaré M. Rust. Il a délibérément été renoncé à un contrôle en ligne de l’installation.

Mesures complémentaires ?

Comme relaté ci-dessus, le conseiller en énergie n’a pas jugé nécessaire la prise de mesures énergétiques complémentaires, auxquelles la double maçonnerie du bâtiment contribue certainement. « Un copropriétaire a installé de nouvelles fenêtres. Je pense que je vais moi aussi prendre cette mesure dans un avenir proche », ajoute M. Rust.

Une sagesse en conclusion

À la fin de la conversation, M. Rust mentionne un autre aspect important de la rénovation du chauffage qui va bien au-delà de la technique et du confort : « Il y a des moments, où l’on ne doit pas seulement penser à soi et à la situation actuelle, mais aussi à l’avenir. Nous tous ici, c’est-à-dire tous les copropriétaires, avons maintenant environ 60 ans. Avec le nouveau chauffage, nous avons adapté notre propriété pour la prochaine génération !»

Êtes-vous aussi confronté à un assainissement de chauffage ? Nous vous aiderons avec plaisir !

Cela pourrait également vous intéresser

Du chauffage au mazout à la pompe à chaleur

Maison individuelle à Lenzbourg, AG : La famille Weber a opté pour une pompe à chaleur avec un réfrigérant naturel et une fonction de refroidissement. Quels ont été les critères déterminants pour le propriétaire dans le choix d’une pompe à chaleur pour la rénovation ?

Assainissement du chauffage au mazout : Échange ou remplacement ?

La question de l’échange ou du remplacement ne peut donc pas être traitée de manière générale. La réponse à cette question sera plutôt le résultat d’un processus décisionnel qui comporte de nombreux facteurs très individuels. Trouver les principales questions que vous devriez vous poser au cours de la prise de décision.

Gaz, mazout et plus : vue d’ensemble des installations de chauffage

Il est difficile aujourd'hui de choisir le bon système de chauffage. Nous expliquons les principaux types de chauffage en un coup d’œil : chauffage au gaz, chauffage au mazout, pompe à chaleur, technique solaire, etc.