Chercher
myVAILLANT
Demander un conseil gratuit

Remplacer un chauffage au mazout – Le remplacement de votre chauffage au mazout

Chaudière au mazout à condensation icoVIT

La consommation de pétrole en tant que source d’énergie est en baisse continue et forte, tant dans les systèmes de chauffage et de préparation d’eau chaude que dans la mobilité. De nouvelles techniques plus respectueuses de l'environnement et des lois et réglementations plus strictes (p. ex. le MoPEC) mettent de plus en plus la pression sur les moteurs à combustion et sur le chauffage au mazout, même si leur fonctionnement est toujours autorisé.

La question de la rénovation ou du remplacement d'un chauffage au mazout n'est donc plus une question de préférences individuelles, car la réponse à cette question est très claire : De nos jours, le chauffage au mazout ne devrait plus être rénové, dans la mesure du possible et dans l'intérêt de la sécurité et de la durabilité des investissements, mais devrait être remplacé par un système de chauffage moderne.

Pourquoi dois-je remplacer mon chauffage au mazout ?

Votre chauffage au mazout a-t-il plus de 15 ans ? Dans ce cas, il vaut certainement la peine de penser à un assainissement de chauffage. Parce que : plus un système de chauffage est ancien, moins il est efficace. Dans la plupart des cas, cela signifie que votre chauffage consomme trop de mazout et, par conséquent, affecte non seulement votre budget, mais aussi l’environnement.

En outre, les chauffages au mazout ont souvent été surdimensionnés par le passé pour des raisons de sécurité excessive. En conséquence, le chauffage produit trop de chaleur et s’éteint et se rallume beaucoup trop souvent. Ce phénomène d’alternance entraîne également une consommation excessive de mazout et, en même temps, une usure plus rapide.

Il ne faudrait toutefois pas attendre que le chauffage au mazout ne fonctionne plus de manière fiable pour le remplacer. Un remplacement d’urgence, en plus de l’inconfort très désagréable généré, comporte le risque d’installer une solution qui n’est pas parfaite à tous égards, sans analyse et planification éclairées.

À quoi dois-je faire attention du remplacement mon chauffage au mazout ?

1ère étape : Analyse de la situation

Avant de planifier une rénovation, vous devriez avoir répondu aux questions suivantes :

  • Quels sont les besoins effectifs en chaleur pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire ? Va-t-elle changer à l’avenir, par exemple en raison d’une augmentation/diminution du nombre de résidents ou de la superficie à chauffer ?
  • Qu’en est-il de la situation énergétique globale de ma propriété ? Y a-t-il des points faibles qui pourraient être éliminés avant l'échange ou le remplacement du chauffage au mazout, ou qui devraient au moins être pris en compte dans la planification ?

2ème étape : Réflexions sur l’avenir de ma propriété

Les besoins d’échange ou de remplacement peuvent également être à l’origine de considérations d’ordre général sur l’avenir à long terme d’une propriété. Ces questions peuvent notamment avoir une incidence importante sur le choix du système de chauffage :

  • Envisage-t-on un assainissement ou une rénovation complète de la propriété dans un avenir proche ? Le volume du bâtiment et/ou la surface chauffée peuvent-ils changer fondamentalement ? Des mesures d’optimisation énergétique ciblées sont-elles prévues ?
  • Envisagez-vous éventuellement de certifier votre propriété, par exemple avec un CECB (Certificat énergétique cantonal des bâtiments) ?

3ème étape : Solliciter une expertise professionnelle

Dès que vous avez analysé et défini la situation actuelle et l’avenir de votre propriété, il vaut la peine de faire appel à un expert. Ce dernier sera heureux de vous aider à évaluer le système de chauffage adapté à vos besoins. Il peut également vous indiquer quelles exigences légales actuelles et futures peuvent influencer votre projet. Enfin et surtout, il peut également vous montrer quelles sont vos alternatives au chauffage au mazout.

Quelles sont les alternatives au chauffage au mazout ?

La technique de la pompe à chaleur est devenue une alternative parfaite, écologique et efficace au chauffage au mazout. Les pompes à chaleur exploitent l’énergie thermique disponible gratuitement et sans restriction de l’air ambiant, du sol ou des nappes phréatiques, ce qui permet d’évaporer un réfrigérant dans le circuit de la pompe à chaleur. La compression permet de réchauffer davantage la vapeur produite et de dissiper la chaleur ainsi produite dans le circuit de chauffage. Toutes les pompes à chaleur fonctionnent à l'électricité.

Du chauffage au mazout à la pompe à chaleur

Maison individuelle à Lenzbourg, AG : La famille Weber a opté pour une pompe à chaleur avec un réfrigérant naturel et une fonction de refroidissement. Quels ont été les critères déterminants pour le propriétaire dans le choix d’une pompe à chaleur pour la rénovation ?

En fonction de l’emplacement et de l’orientation de votre propriété, vous pouvez même alimenter votre pompe à chaleur avec de l’électricité autoproduite par votre installation photovoltaïque. Vous contribuerez ainsi davantage à la protection de l’environnement de votre système de chauffage et vous vous affranchissez des fournisseurs d’énergie.

Avec un système solaire thermique, vous pouvez même aller plus loin et utiliser gratuitement la chaleur solaire disponible pour chauffer votre eau sanitaire.

Les pompes à chaleur, le photovoltaïque et le solaire thermique ont également l’avantage non négligeable que ces techniques modernes sont soutenues par la Confédération et les cantons au moyen de subventions. En outre, ces systèmes font également partie des solutions standard définies par le MoPEC 2014* (modèle de prescriptions énergétiques des cantons) pour l’avenir énergétique. Cela vous permet non seulement de réduire sensiblement votre budget d’investissement, mais aussi d’obtenir une sécurité d’investissement maximale.

* déjà mis en œuvre dans certains cantons, et encore en consultation dans d’autres.

Quelle pompe à chaleur correspond le mieux à mes besoins ?

Dans le domaine des maisons individuelles et plurifamiliales, il existe deux systèmes différents au choix :

  • la pompe à chaleur sol/eau, caractérisée par des performances exceptionnelles et une durée de vie élevée, mais nécessitant un forage en profondeur, ce qui rend le système un peu plus cher
  • la pompe à chaleur air/eau, qui dispose également d’excellentes performances, est extrêmement flexible en termes de placement et d’installation et est comparativement moins chère. Les pompes à chaleur air/eau s’adaptent parfaitement aux conditions spatiales données grâce à une pose intérieure ou extérieure, par exemple pour la rénovation d’une ancienne construction sans intervention majeure dans l’enveloppe du bâtiment.

Comment procéder ?

Bien sûr, vous pouvez entreprendre vous-même la planification de votre chauffage. Cependant, il est préférable de solliciter une aide compétente. Ce faisant, vous bénéficiez notamment de la vaste expérience de votre partenaire spécialisé. Et bien sûr, vous pouvez également faire part de vos souhaits directement à Vaillant - nous vous guiderons par la voie la plus directe vers un confort thermique parfait et durable : Nous contribuons à maintenir vos coûts de chauffage aussi bas que possible, en veillant à trouver un équilibre entre l’écologie et l’économie et en vous aidant à bénéficier de toutes sortes de subventions.

Ceci pourrait également vous intéresser

Installez maintenant une pompe à chaleur respectueuse du climat

Planification du chauffage dans un bâtiment ancien

Obtenez des conseils spécifiques sur la rénovation du chauffage dans les bâtiments anciens.