Chercher

Remplacer ou renouveler l’ancien chauffage au gaz

Chauffer au gaz, c’est une histoire à succès. Au cours des 30 dernières années, la part des chauffages au gaz a plus que doublé en Suisse; entre-temps, environ un système de chauffage sur cinq est alimenté au gaz. Pour tous ceux qui sont passés au gaz il y a plusieurs années, une question importante se pose plus le système de chauffage vieillit : Serait-il judicieux de remplacer un système de chauffage au gaz vieillissant par un modèle plus récent ? Et à quoi faut-il prêter attention lors du renouvellement du chauffage au gaz ? Cet article est destiné à vous livrer des réponses à ces questions.

Quand devrait-on remplacer ou renouveler un chauffage au gaz ?

Une installation de chauffage est relativement coûteuse, il devrait donc y avoir de bonnes raisons de la remplacer ou de la renouveler.

Après 15 ans de service, la sécurité opérationnelle de votre système de chauffage peut s'altérer. Cela signifie que les performances du chauffage diminuent en raison de l’usure et que les réparations se multiplient. Vous devriez donc évaluer régulièrement si un remplacement est judicieux, de préférence lors de l’inspection annuelle.

Enfin, le manque de confort peut aussi être une raison de renouvellement. Les chauffages modernes peuvent être pilotés très facilement et avec précision par des applications via smartphone ou tablette. de nos jours, même en ligne lorsque vous n’êtes pas à la maison. L’usage du chauffage est également beaucoup plus facile avec une commande par affichage facile à comprendre. Si vous souhaitez également utiliser ce type moderne de commande du chauffage, son renouvellement ou son remplacement pourrait être une bonne décision.

Donc, si pour une raison quelconque, vous êtes arrivé à la conclusion que votre ancien système de chauffage au gaz ne répond plus à vos exigences, vous devez d’abord décider si vous souhaitez poursuivre avec du gaz et renouveler votre chaudière ou si vous voulez remplacer le gaz par un autre technique de chauffage.

Remplacer l’ancien chauffage au gaz par une autre technique

Si vous souhaitez renoncer au gaz comme source d’énergie pour votre chauffage, vous avez le choix entre plusieurs alternatives - plus ou moins judicieuses. Une conversion au mazout serait un choix un peu plus discutable. Comme le gaz, le mazout est un combustible fossile, mais il impacte beaucoup plus l’environnement lorsqu’il est brûlé. Il faudrait également prévoir une place au sous-sol pour une citerne à mazout.

Il serait beaucoup plus judicieux d’utiliser sur une source d’énergie renouvelable à la place. Avec une pompe à chaleur vous pouvez, selon son type, utiliser la chaleur de l’air ambiant, du sol ou de l’eau des nappes phréatiques pour le chauffage. Les types de pompes à chaleur eau/eau et sol/eau sont plus chères à l’achat que la pompe à chaleur air/eau, mais plus efficace. Mais même avec une pompe à chaleur air/eau moins onéreuse, vous pouvez entièrement compenser les performances de votre ancien chauffage au gaz. En outre, votre maison devrait être très bien isolée pour permettre à la pompe à chaleur de fonctionner efficacement dans l’ensemble. Il est généralement recommandé de combiner la pompe à chaleur avec une installation solaire thermique. Cette dernière convertit la lumière du soleil en chaleur et soutient ainsi la puissance de chauffage de la pompe à chaleur.

Renouveler et combiner le chauffage au gaz

Cependant, rien ne contrecarre l’idée de remplacer un ancien chauffage au gaz par un modèle plus récent également alimenté au gaz. Car les systèmes modernes de chauffage au gaz émettent beaucoup moins de polluants que le chauffage au mazout. En outre, des dysfonctionnements et des défaillances peuvent se produire plus fréquemment avec des chauffages anciens.

Comment se déroule le remplacement d’un chauffage au gaz ?

Si vous souhaitez remplacer votre ancien système de chauffage au gaz, vous devriez d’abord consulter un installateur. Il examinera d’abord votre ancien chauffage et définira de concert avec vous si l’installation de chauffage au gaz doit être entièrement renouvelée, y compris tous ses composants, ou s’il suffit de remplacer uniquement l’ancienne chaudière par une nouvelle. Afin de dimensionner correctement la nouvelle chaudière, l’installateur de chauffage détermine les besoins en chaleur de votre bien immobilier. C’est important, car une chaudière trop petite ne fournira pas la puissance requise, alors qu’une chaudière trop grande ne serait pas efficace et donc trop chère. Pour les petites maisons avec un besoin moindre en chaleur un appareil mural à gaz exigeant moins de place et plus avantageux peut suffire. Pour le remplacement de la chaudière, vous devez prévoir deux à trois jours. Vous devriez donc remplacer votre chauffage au gaz à une saison où vous n’avez pas besoin de chauffer.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur le remplacement de chaudière, lisez notre rapport pratique « Assainissement de chaudière avec une chaudière à condensation à gaz Vaillant ».

Quels sont les coûts de remplacement d’un chauffage au gaz ?

Lors du remplacement ou du renouvellement du chauffage au gaz, vous devez prévoir des coûts pour le matériel et l’installation. Le prix dépend bien sûr pour quel type de chauffage au gaz (mural ou au sol) votre choix se porte et de la puissance requise des appareils. Des coûts supplémentaires viennent s’y ajouter si vous choisissez de combiner votre nouveau chauffage au gaz avec une pompe à chaleur ou du solaire thermique. Notre navigateur de produits peut vous aider à déterminer le coût approximatif en répondant simplement à quelques questions sur votre propriété. Particulièrement pratique : Le navigateur vous indique aussi à combien les coûts annuels de consommation d'énergie pourront monter - un critère important !

Subvention du renouvellement d'un chauffage au gaz

Même si avec le renouvellement de votre chauffage au gaz vous contribuez à chauffer plus efficacement et respectueusement, l’installation d’un tel nouveau système de chauffage au gaz n’est pas soutenue par des subventions publiques. Cependant, il en va différemment si vous intégrez une pompe à chaleur lors du remplacement de votre système de chauffage. À cette fin, vous pouvez bénéficier d’une subvention d’un programme d’aide de réduction des coûts.

Avantages et inconvénients d'un renouvellement du chauffage au gaz

Le renouvellement de votre chauffage au gaz n’a de fait qu’un seul inconvénient : Vous devez investir de l'argent dans le nouveau système de chauffage. Ce prétendu inconvénient n'est que de courte durée : Grâce à une exploitation plus efficace, le nouveau chauffage au gaz réduit vos charges énergétiques mensuelles, de sorte que les coûts d’acquisition portent leurs fruits après un certain temps. En outre, un nouveau chauffage au gaz protège l’environnement, parce que le combustible est valorisé de manière optimale. Cet avantage est en outre renforcé en combinant votre chauffage au gaz avec des systèmes exempts d’émissions tels qu’une installation solaire thermique - réduisant également les coûts mensuels de chauffage. La combinaison avec un chauffe-eau thermodynamique (pompe à chaleur dédiée à la production d’eau chaude sanitaire) est également utile.

Renouveler le chauffage au gaz avec Vaillant

Après 15 à 20 ans, la durée de vie d'un chauffage prend son terme naturel. Plus le chauffage est ancien, plus son remplacement en vaut la peine. Le chauffage a lui aussi une durée de vie limitée, et si les défaillances, les dysfonctionnements et l’usure s’accumulent avec les années, alors un nouvel appareil de chauffage s’avère une bonne alternative. De plus, vous bénéficiez du confort de la technique moderne de régulation. Vous pouvez ainsi choisir entre remplacer votre système de chauffage à l’identique ou passer à une autre technique de chauffage comme la pompe à chaleur. Il est recommandé de combiner le chauffage au gaz avec le chauffe-eau thermodynamique aroSTOR de Vaillant. Cet appareil utile agit comme une pompe à chaleur air/eau et prépare l’eau sanitaire en exploitant l’énergie thermique de l’air ambiant aspiré. L'aroSTOR dispose d'un volume de stockage de 290 litres et est disponible avec ou sans registre de chauffage. Dans la première variante, le chauffe-eau tire l’énergie de l’appareil à gaz, dans la deuxième variante c’est la prise électricité qui fournit l’énergie. L’aroSTOR fonctionne non seulement efficacement et silencieusement, mais réduit également considérablement le coût de préparation de l’eau chaude.

Demander un conseil